Développer la coopération : la délégation Polytechnique s'est rendue en République du Mali

44
30.11.2023

L'Université Polytechnique Pierre-le-Grand de Saint-Pétersbourg, coordinatrice du consortium RAFU (Russian-African Network University), a organisé la "Semaine de l'éducation et de la science russes" en République du Mali.

Le 20 novembre, une délégation représentative des universités russes participant à RAFU est arrivée en République du Mali : Université polytechnique Pierre le Grand de Saint-Pétersbourg, Université électrotechnique d'État de Saint-Pétersbourg (LETI), Université hydrométéorologique d'État de Russie (Hydromet), Université d'exploration géologique d'État de Russie Sergo Ordzhonikidze, Université d'État du Sud-Ouest (Université d'État du Sud-Urals), Université humanitaire et pédagogique d'État du Sud-Urals.

La délégation de SPbPU au Mali était composée de Maxim Zalyvsky, chef du bureau du projet RAFU, Alla Mazina, chef adjoint du département de l'éducation internationale, Issa Togo, professeur associé de l'école supérieure d'ingénierie hydraulique et énergétique, et Viktor Krasnoshchekov, directeur de l'école supérieure des programmes éducatifs internationaux. En présence du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Mali, Bourema Kansai, et du directeur adjoint du département de la coopération internationale du ministère de la Science et de l'Enseignement supérieur de la Fédération de Russie, Sergey Terashkevich, a eu lieu la cérémonie d'ouverture officielle du Centre de langue russe de SPbPU et du Centre d'éducation ouverte de l'Université pédagogique de l'Oural méridional.

"La Russie a l'intention d'aider le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Mali à former des spécialistes hautement qualifiés nécessaires à la mise en œuvre des programmes nationaux de développement socio-économique. A cet égard, le nombre de quotas pour les citoyens maliens désireux de recevoir une éducation en Russie a été multiplié par 10, ainsi avec un quota alloué de 290 places, cette année 297 Maliens ont été inscrits dans les places du quota", a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture Sergei Terashkevich.

Le centre d'information de SPbPU et de RAFU a été ouvert à l'école nationale supérieure d'ingénieurs. Selon Sergey Terashkevich, ces centres permettront d'améliorer la qualité de la formation linguistique des candidats maliens qui souhaitent faire des études supérieures en Russie. Pour eux, le centre d'information est une opportunité de faire un choix plus éclairé de leur future spécialité, de recevoir des informations sur les universités russes et les procédures d'inscription, des informations sur les possibilités de recevoir des subventions et des bourses pour étudier en Russie.

Dans le cadre de la visite, l'Université polytechnique a organisé deux jours d'événements éducatifs et de sensibilisation "Journées de la langue et de la culture russes". Les étudiants des universités maliennes ont assisté à des présentations et à des vidéos sur l'éducation russe, et ont été initiés à des projets éducatifs qu'ils peuvent utiliser. Ils ont également pu découvrir la culture et les traditions de notre pays.

L'ouverture du "Centre de formation pré-universitaire" à l'Université privée Ahmed Baba par l'Université polytechnique a constitué une étape non moins importante dans la coopération russo-africaine. La cérémonie officielle s'est déroulée en présence d'un représentant de l'Ambassade de la Fédération de Russie en République du Mali et en République du Niger. L'université a équipé le centre de deux salles : un laboratoire de langues avec accès à Internet pour les cours en ligne et un amphithéâtre de 40 places.

L'objectif du centre est de fournir une formation en langue russe aux étudiants de premier cycle en vue de leur admission aux programmes de maîtrise de SPbPU et d'autres universités russes.

Les premiers accords ont été conclus lors des négociations sur la coopération avec les universités de RAFU. Par exemple, le développement de programmes d'énergie moderne avec SPbPU, de programmes de météorologie avec Hydromet, et de programmes sur l'exploitation minière avec RSMU/

Nous espérons que les centres fonctionneront également pour les citoyens des pays voisins, ce qui créera au Mali un pôle éducatif pour toute l'Afrique de l'Ouest. En outre, le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali prévoit de construire de nouvelles universités, qui seront créées sur la base des programmes d'enseignement russes et avec la participation d'universités russes de premier plan, principalement des participants à RAFU, a déclaré Sergey Terashkevich.

Le ministère a tenu une réunion avec les recteurs des universités du Mali, à laquelle la délégation russe a été invitée. La république prépare déjà un projet de décentralisation de l'enseignement supérieur et de construction de plusieurs nouvelles universités, dont une université polytechnique.

Le ministre malien de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bourema Kansai, a exprimé son souhait de se rendre prochainement à Saint-Pétersbourg : En 2017, les premiers pas de notre coopération avec l'Université polytechnique ont été posés. Aujourd'hui, dans le cadre de RAFU, plus de 50 universités russes sont déjà prêtes à mener des activités scientifiques et éducatives conjointes et à contribuer au renforcement de la coopération russo-africaine. Les centres ouverts deviendront un véritable pont, voire un tremplin, pour les deux pays afin de développer avec succès le partenariat bilatéral entre nos États.

SPbPU a exprimé sa volonté d'aider au développement de la nouvelle université polytechnique au Mali et au développement conjoint de programmes éducatifs modernes dans divers domaines techniques. Des protocoles de coopération ont été signés entre le consortium des universités du réseau russo-africain et trois nouvelles universités : l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Bamako, l'Université humanitaire et pédagogique de l'État de l'Oural méridional et l'Université des sciences, de l'ingénierie et de la technologie de Bamako.

"Dans le cadre de la "Semaine de l'éducation et de la science russes" au Mali, nous avons fait du bon travail : nous avons ouvert le Centre de langue russe, le Centre de formation pré-universitaire, ainsi que le Centre d'information de SPbPU et de RAFU. Ces centres contribueront au développement d'activités scientifiques et de projets communs et à l'établissement d'une communication interculturelle entre nos pays. Notre travail actif sur le développement de RAFU contribue à l'adhésion de nouveaux participants - trois universités ont signé un protocole d'adhésion au consortium. L'Université Polytechnique prévoit de continuer à travailler au renforcement de l'interaction éducative russo-africaine. Dans les mois à venir, nous participerons à un certain nombre d'événements visant, entre autres, à attirer des universités russes et africaines de premier plan et des partenaires industriels majeurs au sein de RAFU", a déclaré le recteur de SPbPU, l'académicien de l'Académie des sciences de Russie Andrei Rudskoi.

Les événements organisés en Afrique de l'Ouest renforceront considérablement la coopération bilatérale entre nos pays et ouvriront de nouvelles perspectives pour la formation de qualité d'un personnel qualifié pour la République du Mali.